À propos


Maison d'édition

Nous sommes deux éditeurs qui allions jeunesse et expérience, fougue et sagesse, mère et fils. Depuis quelques années, le projet d’une maison d’édition trottait dans l’antichambre de nos désirs et c’est maintenant que nous le réalisons car le temps pour s’y consacrer ainsi qu’une somme d’argent bienveillante nous permettent de voir l’avenir avec un sourire. Malgré ces temps difficiles où le numérique concurrence le traditionnel, nous croyons profondément au plaisir de toucher au papier et posséder un livre comme un objet précieux. Mais il ne faut pas tourner le dos aux nouvelles technologies pour autant ! Notre ligne éditoriale ? Publier des livres qui éveillent la curiosité, la réflexion et apporte du bonheur.

Lorenzo Sterzi

​​Lorenzo est diplômé en gestion, en journalisme et en production cinématographique. À Los Angeles, il a travaillé Chez Wam aux côtés d’Alain Chabat et de retour à Montréal, il scénarise, réalise et produit plusieurs documentaires et courts métrages. Il est aussi écrivain, concepteur-rédacteur, recherchiste et producteur délégué pour des télévisions et d'autres boîtes de production.

Suzanne Sterzi

Après les Beaux-Arts de Montréal, Suzanne s’installe en Europe, Londres puis Milan où elle travaille avec le célèbre architecte Ettore Sottsass. De retour au pays, elle se consacre à la peinture et expose à Montréal, Paris et Genève. Elle publie une bédé, "Le livre de l’eau" chez Alain Stanké, et un roman pour enfants, "Adieu bandit", chez Hurtubise HMH. Depuis, elle se dédie à l’écriture.

Léo R Leblanc

Tous les soirs, après son travail, il a écrit de la poésie, des essais historiques, des fantaisies. Il travaillait son oeuvre pour respirer, pour exister. Son témoignage s’est perdu dans des cartons négligés, oubliés et dilués dans le temps.
Nous saluons ceux qui écrivent non pas pour un prix littéraire, un best-seller ou une notoriété. Ceux qui couchent sur le papier leurs pensées, leur savoir, leurs sentiments, et dont on ne connaîtra jamais le nom. Ils sont nos témoins. Leurs cahiers sans avoir vécu se sont envolés comme des âmes blanches. Nous rendons hommage à Léo et à tous ses frères dans l’écriture.